Trois peuples qui se sont longtemps entre-tués doivent s'entraider afin de pouvoir survivre dans un monde qui leur est devenu hostile. Incarne un personnage (noble, androïde, rebelle, ...) et débrouille toi pour survivre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )

Aller en bas 
AuteurMessage
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 5:27


    Nous ne seront jamais parfaits. Jamais nous auront une belle vie, jamais nous allons vivre en paix. oui il y aura toujours des embrouilles dans ce monde, devons-nous prier tous les jours pour avoir une vie tranquille ? Devons-nous voir tout ces crimes ? Devons-nous savoir que jamais oui jamais, on sera libre. A chaque fois qu'il y a un espoir tout s'envole. Oui à chaque pas qu'on fait en avant, c'est une autre personne qui recule. Rona s'arrêta de marcher. Elle se demandait pourquoi, elle devait penser à des choses comme cela dans un moment pareille, elle se le demande bien. Oui alors qu'elle est dans une ville, dans son pays natale. Elle pense à des choses complétement hors sujet. Elle regarda autour d'elle. Elle avait mit une capuche au cas où si elle rencontrait quelqu'un qu'elle connaissait. Oui elle ne voulait pas rencontrer quelqu'un qu'elle connaissait, pas maintenant. Elle se remit en marche sans vraiment faire attention si il y avait des gens qui la regardait ou pas. Elle alla vers un endroit un peu éloigné de la population et s'arrêta de marcher un instant.


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 5:52

Faust sautait de toits en toits, à l’abris des regards. Sa lame était encore trempée de sang. L’assassinat s’était déroulé comme prévu, son maître serait content. Personne n’avait donné l’alerte au vu du silence pesant qui le suivait. Il passa du toit sur lequel il se trouvait à un arbre non loin et se laissa glisser vers le sol. Il se mit a courir entre les arbres en se demandant pourquoi le Grand Prêtre voulait la mort de l’homme qu’il venait de tuer. Il était plongé dans ses pensées et ses questions, ne faisant plus attention à ce qui l’entourait. Il y avait de fortes chance pour qu’il percute un arbre, mais c’est avec une jeune fille qu’il entra en collision. L’endroit semblait pourtant désert. Il la rattrapa avant qu’elle ne heurte le sol. Il resta un instant inactif, ne sachant trop quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 6:10


    Rona était bien tranquille, oui tranquille vu qu'il n'y avait personne, elle avait enlevé sa capuche, elle n'avait pas beaucoup de risque que quelqu'un la reconnaisse ici. C'était vraiment calme, il n'y avait pas vraiment de bruit. Mais est-ce que sa tranquillité allait durer ? Bien sûr que non comme d'habitude quelque chose vient perturbé un moment de pure calme. Qu'elle est cette chose qui va perturber notre chère petite Rona est bien c'est une personne qui la percuta, lui fonça dedans, qui la bouscula, enfin une personne qui faillit faire tomber Rona. Et cette même personne la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol. Heureusement car elle sens qu'elle aurait eu plus que mal. Elle ouvrit un œil pour voir qui était l'auteur de cette bousculade. C'était un jeune homme. Elle ne savait pas si c'était elle qui était en plein chemin ou lui qui ne faisait juste pas attention mais la première chose qu'elle pensa c'était qu'elle devait s'excuser.

    -Excusez- moi monsieur !


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 12:06

Faust, troublé par cette phrase, ne sait pas trop quoi répondre. Il la fixa un moment sans rien faire puis il se rendit compte qu’il la tenait toujours dans ses bras. Il la posa au sol.

-C’est à moi de m’excuser.

Il hésitait toujours sur ce qu’il devait faire en pareille situation. Devait-il la tuer? Il n’en avait pas reçu l’ordre, mais elle restait un potentiel témoin. Ceci dit, il s’était assez éloigné du lieu de son crime. Mais s’il ne la tuait pas, que devait il faire? Il n’avait jamais bousculé personne. Pendant qu’il réfléchissait, sa tête penchait un peu sur la droite et son regard figé était planté dans celui de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 12:30


    Il l'avait fixé pendant un moment puis il la posa à terre. Elle le regarda. Il s’excusa, bon au moins tous les deux se sont excuser, même si c'était pas le plus important dans l'histoire. Elle regardait le jeune homme qui la fixait. Pourquoi il faisait ça ? Elle regarda autour d'elle, il n'y avait personne d'autre il devait être seul. Oui donc que devait-elle faire partir ou rester ? Partir bonne idée et rester pourquoi donc ? Elle soupira voilà que maintenant elle ne savait pas quoi faire. Et puis ce garçon qui la fixe ne l'aidait pas beaucoup. Elle se risqua à la question qu'il ne faut pas vraiment poser, mais bon.

    -Pourquoi vous me regardez ?

    Oui, ne pas savoir pourquoi on la regardait, l'énerver et la stresser à un point pas possible, inimaginable. C'est vrai quoi, qui aime qu'on le fixe comme cela sans savoir pourquoi et surtout par un parfait inconnu.


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 13:04

Il détourna le regard, le visage dénué d’expression, comme à son habitude. Il se pencha vers elle en se grattant la tête d‘un air interrogateur.
-Je ne sais pas. Cela vous gène?
Il marqua une pause, songeant qu’il ferait mieux de s’en aller. Cependant, sa curiosité le poussait à rester. Les autres humains le fascinaient et leurs réactions avaient toujours été un mystère pour lui. Et d'ordinaire, à chaque fois qu'il en croisait un, c'était pour le tuer. Peut être apprendrait il aujourd’hui ce qu’il convenait de faire lorsqu’on bouscule quelqu’un… Il n’attendit pas sa réponse.
-Et vous, pourquoi me regardez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 13:19


    Le jeune homme se pencha vers Rona en lui disant qu'il ne savait pas pourquoi, il la regardait et ci cela la gênait. Non enfin si, enfin ça la stresser voilà. Oui après tout quand quelqu'un vous fixe vous vous sentez gêner non ? Elle voulait partir, mais cela ne se faisait pas de ne pas répondre au question qu'on vous pose, puis avant qu'elle ne réponde, il reprit aussitôt la parole.

    -Et vous, pourquoi me regardez vous?


    Pourquoi ? Oui pourquoi Rona le regardait, logique enfaite, vu qu'il la regarde elle le regarde. Ne pas regarder quelqu'un alors que celle-ci vous fixe, cela fait un peu bizarre. Oui certes nous sommes pas tous pareille nous avons tous une façon de penser différente. Celle de Rona c'est que regarder la personne en face c'est plus polie que de ne pas la regarder. Elle lui répondit donc tout naturellement.

    -Pourquoi je vous regarde..bah vous me regardez, je ne vais pas regardez les oiseaux non ? Je dois plutôt regarder la personne en face de moi. C'est plus polie je trouve.

    Oui, voilà, est-ce que c'était clair ou elle avait encore dit une chose de travers, elle allait le savoir si il lui répondait ou pas.


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 5 Mai - 13:39

La jeune fille ressemblait maintenant à une de ses cibles juste avant qu’il ne l’exécute. Autrement dit, elle était stressée. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi mais bon. Si jamais elle attirait l’attention, ça risquait de se finir en bain de sang. Aussi, il tenta de la "rassurer", comme il le pouvait. Il regarda autour de lui.

-Il n’y a pas d’oiseau dans les environs. Du moins, aucun qui soit visible. Je ne comprend pas trop ce que vous me dites. A vrai dire, je ne sais pas grand-chose de ce qu’il convient de faire dans ce genre de situation.

Il s’approcha encore d’avantage d’elle.

-Je suis désolé si je vous ai fait peur. Voulez vous que je m’en aille?
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Dim 6 Mai - 3:38


    Bon, alors essayons de bien comprendre ce qui se passe là maintenant. Elle c'est fait bousculer par un jeune homme qui la fixait et elle aussi le fixait, elle a dit quelque chose qu'il ne comprenait pas vraiment. La fin de sa phrase l'intrigua comment ça, il ne savait pas ce qu'il fallait faire dans ce genre de situation ? Bon elle aussi à par s'excuser elle ne sait pas ce qu'il faut faire. Elle était plongé dans ses penser, mais elle s'enleva bien vite de là quand le garçon reprit la parole. Il s'était rapproché d'ailleurs. Lui avoir fait peur ? Non pas du tout enfin elle ne croit pas, enfin elle n'avait pas eu peur. Peur de quoi ? Bonne question. Est-ce qu'elle voulait qu'il s'en aille ? Alors là question qui tue et puis si il veut partir qu'il parte, elle ne va pas le retenir, il fait ce qu'il veut après tout.


    -Euh...m'avoir fait peur ? Non..enfin je crois pas...euh partir ? Bah...je sais pas...faite ce que vous voulez...euh..mais avant..non rien...


    Oui, si il voulait partir il n'allait pas perdre son temps à lui dire son nom..enfin elle croit elle ne sait pas.




Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Dim 6 Mai - 6:14

Faust fouille dans les méandres de sa mémoire une formule, une formalité commune chez les autres humains. Il se souvient avoir eut jadis une conversation avec le Grand Prêtre à ce sujet pendant le briefing d’une de ses missions. Il existe un certain nombre de phrases toutes faites pour faire face à chaque situation. Il cherchait celle qu’il convenait de prononcer quand on rencontre quelqu’un pour la première fois. Il ne lui arrivait pas souvent de l’utiliser, en effet, les deuxièmes fois étaient rares…
Il se concentra puis souffla à tout hazard:
-Mon nom est.… Faust…. Et vous?
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Lun 7 Mai - 5:01


    Le jeune homme n'avait pas l'air de partir. Oui on dirait qu'il allait rester là. Est-ce qu'elle allait devoir partir ? Peut être enfin elle ne sait pas. Puis le jeune homme se mit à parler. Donc il avait un nom, logique non ? Question idiote et pensée idiote surtout. Donc c'était Faust. Elle allait donc se présenter elle aussi. C'était quand même plus polie. Oui, ses frères lui ont toujours dit de toujours bien se présenter, même si elle allait se faire tuer. Bon ça c'était pas cool par contre, oui se faire tuer. Ce n'est pas cool. Oui, enfin bref qui ce soucie de sa pour l'instant. Oui, là elle devait lui répondre, car mettre un gros silence alors que quelqu'un ce présente ça le fait pas trop.

    - Euh..moi c'est Rona..

    Une autre question lui vint à l'esprit devait elle lui sourire ou non ? Sur le coup sourire se n'était pas vraiment dans ses projets. Oui elle n'avait pas envie de sourire aujourd'hui.


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Mar 8 Mai - 10:43

Rona. Faust enregistra son nom dans sa mémoire. Il semblait bien se débrouiller pour l’instant.
-Et donc… Rona… Que faites vous dans un endroit aussi désert, seule?
La question lui avait semblé d’une logique implacable. Elle était presque sortie toute seule de sa bouche. Pourtant, à peine eut il prononcé ces mots qu’il les regretta. C’était typiquement le genre de question qu’il détestait qu’on lui pose. Et il venait naturellement de l’imposer à cette jeune fille, qui avait déjà l’air assez stressée. Il tenta de se rattraper.
-Excusez moi, ça ne me regarde pas… Je vous dérange surement, je vais m’en aller.
Il baissa les yeux et fit mine de s’éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Mer 9 Mai - 4:05


    Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Cela était simple, mais pas passionnant mais c'était une question donc, il faut répondre. Pourquoi elle était là, elle devait faire quelque chose, enfin non pas tellement, elle voulait juste faire une balade oubliée cinq minutes tous les problèmes qu'il y a. Mais bon pourquoi ici ? Cela était une bonne question, elle voulait sûrement voir le moins de monde possible. Surtout que la rue est remplie de femmes, de filles, enfin des personnes qu'elle n'aime pas voir. Ce qui est bizarre c'est que Rona est une fille et elle se supporte bizarre non ? On n'y peut rien. Elle allait répondre au jeune homme, mais avant qu'elle ne puisse faire quoi que soit, il se remit aussitôt à parler.C'est ou Rona était la fille qui faisait fuir le plus de personnes soit il devait partir, car il était occupé. Rona préférer penser à la deuxième proposition. Elle était mieux.


    [i]-Non, mais attendez, je vais vous dire ce que je fais là. A moins que vous vouliez partir parce que vous êtes presser. Enfin..voilà quoi...

    Enfaite vu, qu'il ne la regardait plus comme si c'était une fille qui venait d'ailleurs que de cette planète, elle était moins stresser.


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Ven 11 Mai - 12:27

Faust s’arrêta et se retourna.
-Et bien… Tout va bien, je ne suis pas pressé.
Il était toujours pressé, mais cela tenait d’avantage de son caractère que d’une réelle nécessité. Il faisait toujours les choses rapidement, sans pour autant les bâcler. Tuer, vite et discrètement, pour son maître. Cependant, il ignorait totalement pourquoi il lui avait dit ça. Probablement que la curiosité était trop forte. La curiosité… Un sentiment qui l’oppressait de plus en plus ces temps ci. Il s’approcha d’elle et s’assit par terre. Il l’observa en silence sans chercher à le cacher. Son regard brillait de curiosité et d’intérêt.
-Alors?
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 12 Mai - 5:40


    Donc, il n'était pas pressé. Il s'assit par terre et il regarda Rona,avec une certaine curiosité dans ses yeux. Est-ce que c'était normal d'avoir un regard comme cela ? Elle ne savait pas trop, elle regarda si,il n'y avait personne, à par lui et elle, l'endroit était désert. Rona trouvait ça bien d'ailleurs. Elle s'assit en face de lui. Comment elle allait expliquer tout cela. D'une manière compréhensible, pour pas que comme d'habitude on ne la comprenne pas bien et surtout comment faire ça en faisant court, oui il ne faut pas faire un roman du pourquoi du comment, elle est là et surtout pourquoi elle est seule.

    -Cela, ne va pas être très intéressant, mais bon. Je voulais me balader, un peu, oublier un peu tous les problèmes. Et j'avais envie d'être un peu seul, je vois beaucoup trop de monde. Puis vu que je m'ennuie explorer un peu les villages et villes, m'occupe un peu.


    Oui, c'était à peu prêt ça. Il n'y avait rien d'autre à rajouter. Après s'il n'a pas compris, elle pourrait essayer de lui expliquer de nouveau.Mais il n'avait pas l'air idiot, il avait sûrement tout compris.


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 12 Mai - 12:18

Faust se gratta la tête. Ce récit était assez complexe (du moins, pour lui). Elle voulait être seule et pourtant elle lui parlait? Etrange… Ensuite il ne comprenait pas comment on pouvait voir beaucoup trop de monde (lui qui en voyait si peu…). Il hocha la tête d’un air entendu pour lui faire croire qu’il n’était pas complètement stupide.
En revanche, un mot avait attiré son attention. L’ennui. L’ennui dont il souffrait lui-même. L’être humain s’habitue à tout, même au meurtre…
-Donc vous vous promeniez… Pour échapper à votre quotidien et aux autres… Mais si vous voulez être seule, pourquoi parlons nous en ce moment même?
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Lun 14 Mai - 0:01


    Il avait l'air d'avoir compris ce qu'elle avait dit.. Si ce n'était pas le cas, il joue très bien le garçon qui a tout compris. Si, elle voulait être seule, pourquoi ils sont en train de parler ? Bonne question c'est vrai pourquoi, il faut une logique dans cette histoire, elle dit qu'elle veut être seule, mais elle ne sait pas quoi dire cela n'était pas logique vouloir être seule et discuter avec quelqu'un ou vouloir être avec quelqu'un. Rona réfléchissait, la seule explication possible. C'était vu qu'il lui avait posé une question, il fallait bien répondre non ? Oui, Rona trouvait cela logique, mais peut-être que pour quelqu'un ça ne sera pas vraiment d'une grande logique. Bon après si celui qui est en face d'elle, ne pense pas comme elle. Pas grave, chacun son point de vu.

    - Vous m'aviez poser une question, je devais y répondre.. et puis je sais pas si je voulais être vraiment seule, c'est juste que j'avais personne donc vu que j'ai personne pour m'accompagner, je suis venue seule.


Dernière édition par Rona kueilan le Mer 1 Aoû - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Ven 18 Mai - 7:29

-Ah…
Faust se sentait étrange, c’est arriver à en identifier la cause. Ca lui arrivait de plus en plus souvent ces temps ci… Il la fixa un moment. Il y avait une question qui lui trottait dans la tête, mais il n’osait pas la poser. Peut être la trouvait il trop ridicule. Ou inutile. Ou autre chose, il n’en savait rien à vrai dire. Mais s’il ne disait rien, il aurait l’air bizarre (enfin, ça c’était déjà fait mais bon) et vu qu’il ne voyait rien d’autre de plus intéressant ou de plus intelligent à dire, il se décida à poser cette question:
-Voulez vous que je vous accompagne dans votre balade?
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Jeu 24 Mai - 10:49

Rona ne fit pas vraiment attention à son ah. Elle tournait la tête dans une autre direction, même quand il la fixa pendant un moment, elle ne tourna pas sa tête vers lui. Elle regardait quelque chose, mais quoi ? Cela était une bonne question. Peut être qu'elle essaye de savoir où il y a un autre endroit tranquille. Oui sûrement, trop de population et elle va encore s'énerver. Cette fois-ci elle tourna la tête vers Faust quand celui-ci se remit à parler. Elle espérait qu'il ne lui avait pas parler, avant, car elle n'avait pas répondu, peut-être que c'était pour ça qui reparler.

-Voulez-vous que je vous accompagne dans votre balade ?

Donc, ce n'était pas pour lui crier dessus ou autre. C'était pour lui demander cela ? Est-ce qu'elle voulait qu'il l'accompagne dans sa balade ? Elle ne savait pas trop. Que faire. Que dire. Trouver une réponse favorable pour lui et pour elle. C'est oui ou non. Le problème c'est qu'elle ne sait pas.Est-ce qu'il avait quelque chose d'important à faire ? Dans ce cas, il ne pourrait pas l'accompagner donc elle devrait dire non, mais s'il lui demande cela, c'est qu'il n'a rien à faire. Enfin bref, elle savait ce qu'elle devait dire, pas besoin de réfléchir des heures enfaîte.

-Oui, pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Lun 28 Mai - 9:28

Faust marchait à côté d’elle depuis cinq bonnes minutes déjà. Rien ne se passait, c’était le silence complet. Il se demandait ce qu’il faisait là, et ce qui lui avait pris de l’accompagner dans sa promenade. L’air était frais mais pas froid. Une légère brise faisait danser les feuilles des arbres. Il l’observait discrètement, tentant de trouver une quelconque réponse à l’une de ses nombreuses questions. Bien évidemment, il n’en trouva aucune. Il se demandait s’il devait parler, ou continuer à se taire. Elle ne disait pas un mot, aussi, il décida de se taire, jusqu’à ce qu’elle le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Lun 28 Mai - 11:05

Cela faisait, au moins cinq minutes qu'ils marchaient et cela faisait aussi cinq minutes qu'aucun des deux n'avaient ouvert la bouche. Le silence total. Elle se demandait encore pourquoi, il voulait l'accompagner dans sa "balade" n'avait-il rien d'autre à faire que de rester avec une fille à marcher et à rien dire ? Rona, aurait été à sa place, elle serait partie depuis bien longtemps, mais elle n'est pas à sa place, elle ne peut pas savoir le pourquoi du comment, il reste ici à marcher à ses côtés. L'air c'était un rafraîchit. Sans pour autant que sa gêne qui que ce soit. Plus elle marchait dans le silence plus elle avait envie de poser la question. Elle pesait le pour et le contre. Si elle parle est-ce que ça va le déranger ? Est-ce que si elle pose cette question il va lui répondre ? Deux questions bien utiles dit donc. Comment pouvait-elle savoir ce qu'il allait dire si elle ne disait rien ? Elle décida donc de briser le silence de "mort" qui s'était installé.

-Enfaite, vous n'avez rien d'autre à faire que de rester avec une inconnue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 2 Juin - 7:59

Faust laisse flâner son regard parmi les arbres, réfléchissant à la réponse qu’il pourrait bien lui donner. Visiblement, si il restait en sa compagnie, c’est qu’il n’avait rien de mieux à faire. Pourtant, son maître l’attendait surement depuis un moment déjà. L’air se rafraichit encore. Il calque son rythme sur celui de la jeune fille.
Il répondit d’un air pensif:
-Probablement…Et vous? Vous n’avez pas mieux à faire que de vous promenez?
Il n'attendait pas vraiment de réponse, mais estimait que le silence était devenu assez lourd comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Sam 2 Juin - 23:04

N'avait-elle rien d'autre à faire que de se promener ? Non, rien si elle serait rentrée directement, elle aurait eu quelque chose à faire, mais elle n'était pas rentrée directement donc elle n'avait rien d'autre à faire. Puis de toute façon, quoi qu'elle fasse elle se promène tout le temps. À croire qu'elle ne fait que ça. Bien qu'elle ne fasse pas que ça. Elle lui répondit donc, ce qu'elle venait de se dire dans sa tête.

-Non, pour l'instant, je n'ai pas grand-chose à faire donc voilà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Ven 8 Juin - 10:57

Faust commençait à se demander comment il avait bien pu en arriver là. Il était mal à l’aise, mais n’osait pas le montrer, de peur de la vexer. L’ennui et l’inaction commençait commençaient à l’engourdir. Son regard ne errait plus, il était maintenant fixe. Droit devant, concentré. Le silence reprenait ses droits, et Faust ne chercha pas à l’en empêcher. Il n’avait rien à faire là et pourtant, il était là. Pourquoi, il n’en avait plus aucune idée. Mais il était là. Il continua donc à marcher en silence, en attendant que quelque chose se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Rona kueilan

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2012
Age : 21

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Fonction: Rebelle

MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   Dim 1 Juil - 10:56

Rona s'ennuyait encore et encore, elle aurait penser que avoir de la compagnie allait changer, mais non, c'était pareille, elle regarda le ciel, il serait temps qu'elle rentre. Devait-elle le laisser comme cela ? Partir en douce ? Non ce n'est pas très sympa. Donc deuxième option lui dire qu'elle doit partir, elle le sait bien que cela ne va pas le déranger, enfin elle ne sait pas puis elle s'en fiche un peu. Après tout elle ne pense pas qu'à cela. Elle soupira et s'arrêta de marcher, de l'action aurait été le bien venu pendant cette courte balade, mais bon on ne peut pas tout avoir. Elle regarda le ciel, le sol puis Faust, elle décida donc de prendre la parole avant qu'il ne soit trop loin.


-Hum..désolé, mais je vais devoir vous laissez.
Elle ne rajouta rien. Elle n'attendait pas vraiment de réponse, maintenant elle devait partir, mais seulement est-ce qu'elle devait rentré dans sa "maison" ou aller dans un autre village ? Elle le verra plus tard pour l'instant, elle devait partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les penser, la logique, une misérable vie. (PV.Faust Klaus )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Misérable
» FINI - | - Etre misérable ou ne pas l'être... - | -
» Mis, Misère, Misérable... [Noah]
» Crains Moi, misérable Vermisseau.
» Misérable Vermine ! [feat : Taël Auras]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde d'Alh-Moha :: Archives :: Corbeille-
Sauter vers: